L’égalité, c’est maintenant qu’on la veut !

Le 1er février 2019 marque les 60 ans de l’obtention du droit de vote des femmes* du canton de Vaud. Il est le premier canton à le faire : c’est une chance et une fierté. Néanmoins, le chemin menant à une véritable égalité reste parsemé d’embûches. La Jeunesse socialiste vaudoise (JSV) était dans la rue pour réclamer une réelle égalité, maintenant !

 

Une égalité qui peine à se mettre en place

Alors que les Vaudoises sont devenues des citoyennes au niveau cantonal en 1959, il faudra attendre encore 12 ans pour qu’elles obtiennent les droits politiques au niveau fédéral. Les femmes* prirent petit à petit place au Parlement fédéral, et leur arrivée permis quelques avancées pour les droits des femmes*, telles que le principe de l’égalité salariale inscrit dans la Constitution en 1981 et le congé maternité en 2005. Aujourd’hui, elles restent cependant minoritaires dans nos institutions politiques, tant cantonales que fédérales. « Il n’est pas étonnant de voir que les inégalités salariales persistent, quand on sait que le Parlement ne compte que 36% de femmes* », précise Audrey Petoud.

 

En effet, les femmes* restent péjorées dans de nombreux domaines de la vie et les chiffres sont effarants : ainsi les femmes* sont majoritaires dans les postes avec un salaire de moins de 4'000 CHF (64,2%) et très peu d’entre elles accèdent à des postes qui rémunèrent plus de 8'000 CHF (26,7%). De manière générale les femmes* gagnent moins bien leur vie que les hommes, avec une différence de 819 CHF par mois si l’on se réfère au salaire médian. De plus, les femmes* sont toujours majoritairement responsables des tâches ménagères, auxquelles elles consacrent 28.1 heures par semaine contre 17.9 pour les hommes. Ces chiffres évoluent très peu et la situation est plus mauvaise encore pour les femmes* responsables de ménage monoparental. Nous constatons donc que le manque de représentation des femmes* dans les organes politiques de notre pays est lié avec les discriminations sur les plans professionnel, familial et social dont souffrent les femmes*.

Cela fait donc des années que les Suisse‧sse‧s attendent une société plus égalitaire, pour toutes et tous.

 

Des inégalités plus ancrées qu’il n’y parait

Comme nous l’avons soulevé, les femmes* subissent encore des inégalités dans de nombreux domaines de la vie. Ces inégalités, chiffrées, n’évoluent que très peu au fil des années. Pour la JSV, le manque de représentation des femmes* en politique permet d’expliquer en partie cette lenteur vers l’égalité des sexes. Cette année 2019 fête les 60 ans des droits de vote et d’éligibilité des Vaudoises, et nous espérons qu’elle sera aussi l’année où les femmes* accèderont plus nombreuses au Parlement fédéral. Notre système démocratique se doit de représenter les intérêts de toute la population suisse. Faire avancer l’égalité des sexes, c’est faire progresser une société plus juste et égalitaire, qui profitera à toutes et tous.

 

 

Pour plus d'informations :

Audrey Petoud, porte-parole, 079 637 60 95, audrey.petoud@jsv.ch

Samuel De Vargas, secrétaire, 076 436 89 75, samuel.devargas@jsv.ch

 

Please reload

Derniers articles

October 27, 2019

Please reload

Archive
Please reload

Recherche par sujet
Contact

Jeunesse socialiste vaudoise

Place Chauderon 5

CH-1003 Lausanne

@ info@jsv.ch

☎ 078 891 39 41 (Camille Robert, porte-parole)