Une jeunesse unie pour soutenir les candidates verte et socialiste

La Jeunesse socialiste vaudoise et les Jeunes Vert-e-s vaudois-e-s se sont mobilisés ensemble ce samedi pour encourager la population à aller voter Ada Marra et Adèle Thorens Goumaz au deuxième tour des élections au Conseil des États. Il est essentiel d’avoir une gauche et une jeunesse unie pour gagner ces élections.


Du changement pour la planète
Nous avons besoin d’élues qui soutiennent les mouvements sociaux et qui sont prêtes à écouter les voix qui s’élèvent dans la rue. Ada Marra et Adèle Thorens Goumaz apportent des solutions concrètes aux revendications des grèves du climat :

  • De meilleurs investissements dans les énergies renouvelables, notamment le solaire

  • Encourager une agriculture locale et respectueuse de la biodiversité

  • Un véritable développement des transports publics

Dans le contexte actuel nous n’avons plus le temps de se contenter de petites avancées en matière de climat, c’est pourquoi il faut des élu-e-s conscient-e-s de l’urgence du dérèglement climatique et qui proposent des réels changements pour le stopper. Adèle Thorens Goumaz et Ada Marra, avec leur combativité, ne seront pas de trop dans un Parlement encore positionné à droite et qui peine à prendre des mesures radicales pour préserver l’environnement.


Du changement pour la population
La Suisse est un pays qui reste inégalitaire. La pauvreté est en augmentation alors que quelques riches s’accaparent toutes les ressources. Le 1% de la population possède plus de 40% des richesses en Suisse, part qui a augmenté, car il y a 40 ans, les super-riches possédaient déjà un tiers des richesses. Pourtant dans ce contexte, les aides sociales sont de plus en plus attaquées. C’est pourquoi nous devons renforcer une gauche sociale au Conseil des États. Sur le canton de Vaud, cette gauche est représentée par la candidature d’Ada Marra et d’Adèle Thorens Goumaz qui veulent entre autre :

  • Limiter les coûts de la santé

  • Encourager des logements abordables pour toutes et tous

  • Baisser le temps de travail grâce à la numérisation tout en augmentant les salaires

 

Un changement de système
Toutes ces injustices et crises ont une origine, notre système de production basé sur la quête perpétuelle du profit. À force de se bercer dans l’illusion qu’une croissance économique infinie dans un monde aux ressources limitées est possible, nous avons perdu de vue l’essentiel et, jour après jour, nous pillons la Terre qui nous accueille. En proposant dans leur programme une économie circulaire, les candidates offrent une alternative à notre système. Une économie non plus basée sur la croissance mais sur la durabilité et la  réutilisation des produits permettrait de réduire la consommation et d’avoir une économie au service de l’environnement et non plus l’inverse.


Ce système exploite également les femmes, c’est pourquoi le marché du travail reste aujourd’hui encore injuste pour elles (temps partiel, rémunération incomplète dans le travail du care, inégalité salariale de 20% dont 7% encore inexpliqués). Ces discriminations doivent cesser. Mais pour cela il faut une meilleure représentation de femmes qui défendent l’égalité au Parlement. Si on a pu voir une formidable augmentation au Conseil National des femmes (30 à 42 %), ce n’est pas prêt d’être le cas du conseil des États qui ne comptait que 13 % de femmes lors de la dernière législature. Des candidates comme Adèle Thorens Goumaz et Ada Marra ne sont pas seulement femmes, elles soutiennent également des mesures féministes comme une loi plus contraignante et transparente concernant l’égalité salariale ou encore un congé parental qui ait un réel impact sur le partage des tâches ménagères et aide les femmes dans leur retour sur le marché du travail plutôt que de les pénaliser.

 

La Jeunesse socialiste vaudoise et les Jeunes Vert-e-s vaudois-e-s vous appellent à aller aux urnes le 10 novembre prochain pour voter en masse Adèle Thorens Goumaz et Ada Marra au Conseil des États. Ainsi nous confirmerons la vague verte et féministe qui a eu lieu le 20 octobre.

 

 

Pour plus d'informations :
Clémence Danesi, membre de la JSV, 077 483 31 98, clemedan@gmail.com
Xavier Sax, coprésident des JVVD, 078 610 00 21, xavier.sax@protonmail.ch
Inès Ulrich, coprésidente des JVVD, 077 485 90 28, ines_ulrich@hotmail.ch

 

 

Jeunesse socialiste vaudoise | Case postale 6576 CH-1002 Lausanne | info@jsv.ch | 077 483 31 98

Jeunes Vert-e-s vaudois-e-s | jeunesvert.vd@gmail.com | 078 610 00 21

Please reload

Derniers articles

October 27, 2019

Please reload

Archive
Please reload

Recherche par sujet
Contact

Jeunesse socialiste vaudoise

Place Chauderon 5

CH-1003 Lausanne

@ info@jsv.ch

☎ 078 891 39 41 (Camille Robert, porte-parole)