Pour la suppression immédiate des brevets sur les vaccins contre le coronavirus

L’administration Biden ayant annoncé mercredi dernier 5 mai sa volonté de suspendre les brevets sur les vaccins anti-Covid, les Jeunesses socialistes romandes, dans le prolongement de la pétition « Supprimez les brevets des vaccins et sauvez des vies » qui avait été lancée le 1er février dernier par la Jeunesse socialiste suisse, appellent la Confédération suisse à défendre la même position. La santé de tout être humain doit en effet toujours passer avant le profit financier. La pandémie de coronavirus, qui a touché la Suisse dès mars 2020, s’est dès ses débuts illustrée par des élans de solidarité nationaux (applaudissements au personnel soignant, volontaires pour aller faire les courses pour des personnes vulnérables, etc.) et internationaux – notamment des transferts de malades, de matériel médical et de médecins. A l’aune de la levée progressive des restrictions sanitaires dans les pays occidentaux, ces considérations éthiques sont toutefois très vite passées à la trappe, ce que les Jeunesses socialistes romandes déplorent grandement. Il est profondément indigne et inhumain, de manière générale, mais encore plus de la part de la Suisse dont la tradition humanitaire est toujours mise en avant, d’abandonner des pays plus défavorisés tels que l’Inde, dont les images tragiques inondent le web. Si les Jeunesses socialistes romandes se réjouissent que le gouvernement états-unien, bien que tardivement, ait exprimé le souhait de suspendre les brevets sur les vaccins anti-Covid, elle enjoint le Conseil fédéral à également se prononcer pour la suppression des brevets et à défendre un accès équitable aux vaccins contre le coronavirus pour toutes et tous. Enfin, il est grand temps que les représentant·e·s politiques reconsidèrent leur rapport au profit. Pas plus tard qu’en novembre 2020, la majorité des cantons rejetait en effet l’initiative « pour des multinationales responsables » alors que le peuple l’acceptait à 50,7%, témoignant d’une volonté d’arrêter de se focaliser sur les gains financiers des multinationales au détriment de la santé des populations du Sud global. Il en va de même pour les vaccins contre le coronavirus ! Il est moralement intolérable de défendre la propriété intellectuelle et les profits de quelques multinationales envers et contre toutes et tous. Par ailleurs, d’un point de vue épidémiologique, c’est uniquement en vaccinant massivement et partout, empêchant ainsi l’émergence de nouveaux variants, que nous vaincrons cette crise sanitaire mondiale. les Jeunesses socialistes romandes émettent donc les deux revendications suivantes, l’une faisant suite à l’annonce de l’administration Biden du 5 mai 2021 et l’autre en tant que principe général qui devrait gouverner de nos jours toutes les sociétés :

  • La Confédération suisse doit se battre pour lever les brevets sur les vaccins anti-Covid

  • Pas de « retour à la normale » ! La solidarité doit faire partie intégrante du monde post- Covid.

Les Jeunesses socialistes romandes soutiennent évidemment en ce sens l’appel « Pas de brevets sur des vaccins pouvant sauver des vies » au Conseiller fédéral Guy Parmelin lancé par le Parti socialiste. Pour plus d’informations : Soline Caiazza, porte-parole Jeunesse socialiste vaudoise, 078 848 75 21 Sections cosignataires: Jeunesses socialistes Valais romand, Adrien Pinho, 079 855 40 78 Jeunesse socialiste genevoise, Lucie Franck, 078 727 66 38 Jeunesse socialiste fribourgeoise, Raihyana Kuwunuka, 078 698 90 77 Jeunesse socialiste jurassienne, Valentine Barthoulot, 078 850 57 74, Leïla Hanini 079 576 87 11


43 vues0 commentaire